La Commission scolaire René-Lévesque, en partenariat avec le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur, travaillent conjointement à la valorisation de certains programmes de formation professionnelle pour attirer plus de filles et de femmes vers des métiers traditionnellement occupés par des hommes.

L’hiver dernier, sous le thème « Un métier, c’est féminin! », plus de 80 filles du secondaire ont découvert les programmes Entretien de véhicules motorisés, Électricité ainsi que Bâtiments et Travaux publics.

Deux capsules vidéo ont été réalisées et diffusées sur les réseaux sociaux : une élève de 3e secondaire et une jeune mère de famille, inscrite en charpenterie-menuiserie, ont livré des témoignages très inspirants.

Les enseignants et conseillers d’orientation font un travail continu de sensibilisation et les effets se font sentir en classe et en atelier.

Il y a 10 ans, environ 4% des élèves inscrits aux programmes menant à des métiers traditionnellement masculins étaient des filles ou des femmes. En 2018, ce taux a dépassé 8%. Sur le marché du travail, on peut donc s’attendre à voir de plus en plus de mécaniciennes, d’électriciennes ou d’agentes de soutien informatique!

Ces résultats motivent le personnel de la Commission scolaire René-Lévesque à poursuivre les efforts auprès des jeunes femmes et les inspirer à faire des choix de carrière basés sur leurs intérêts et aptitudes plutôt que sur leur genre.

La formation professionnelle, l’Univers des pros.

Tous droits réservés, Commission Scolaire René-Lévesque, 2019. Une création de Solution Infomédia